Îles Andaman : part 1

Publié le par Alex

Comme annoncé il y a une dizaine de jour, nous sommes partis prendre une semaine de repos dans les îles Andaman, en en profitant pour passer un après-midi à Kolkata (anciennement Calcutta).

Nous arrivons donc dimanche dans l'après-midi à Kolkata ; là, premier choc, il fait super chaud (beaucoup plus qu'à Guwahati en tout cas). Sachant qu'on a bien mis 2 heures pour trouver un taxi puis un hôtel, je vous laisse imaginer notre état de déssèchement une fois les bagages posés à l'hôtel...

Bref, étant un peu masochistes nous décidons d'aller nous balader dans Kolkata, l'objectif principal étant de visiter le Victoria Memorial (monument construit par les anglais qui sert aujourd'hui de musée sur l'histoire de l'Inde). Lors de notre promenade nous réalisons l'importance du passé britannique avec les nombreux bâtiments datant du début du XXème siècle :




Nous constatons aussi que Kolkata, fidèle à sa réputation, est pleine de mendiants et de camelots en tout genres : tous les prétextes sont bons pour nous extorquer quelques centaines de roupies. Mais armés de détermination, nous nous dirigeons tout de même vers le Victoria Memorial, où une mauvaise surprise nous attend : nous sommes arrivés trop tard et ne pouvons pas visiter l'intérieur du monument...  Par chance, nous pouvons quand même nous promener dans le jardins et prendre quelques photos :







La nuit tombant vite, nous avons juste eu le temps de passer par le Maidan proche pour revenir à l'hôtel : c'est une sorte de grand parc au milieu de la ville où le gens vont pour se détendre, jouer au cricket ou au foot... C'est aussi le paradis des dresseurs de singes qui, pour quelques pièces, font danser leurs animaux pour vous. Attention cependant, quelques singes entreprenants décident de s'accrocher à vos jambes pour vous "convaincre" de les regarder danser...


Après un peu de repos à l'hôtel, nous sommes partis manger (sous la pluie) chez Peter Cat, un très bon restaurant de Kolkata qui mérite bien sa réputation.

S'ensuit une courte nuit : réveil à 3h du matin (aïe) pour aller à l'aéroport, arrivée à Port Blair (principale ville des îles Andaman) vers 8h. J'en profite pour faire un petit topo de la situation de ces îles :




Les îles Andaman constituent un archipel de 204 îles (très) au large de l'Inde, assez proche de la Birmanie. Le premier occidental à les avoir visité fut Marco Polo, qui remarqua que les îles étaient surtout habitées de chasseurs de têtes... Lors de l'occupation britannique, il fut construit à Port Blair le plus grand bagne politique du monde (au cours du XIXème siècle) dont je parlerais dans un prochain article.
Enfin, depuis l'indépendance, le gouvernement indien encourage largement l'immigration d'indiens du continent vers cet archipel, rendant les peuples originels des îles ultraminoritaires (à tel point qu'ils ont besoin d'être protégés pour continuer à exister...).

Retour à notre épopée : par chance, nous arrivons à avoir "rapidement" (c'est à dire après une heure de queue) des places de bateau pour aller sur Havelock, destination principale de notre voyage. Havelock est une île réputée entre autres pour ses plages permettant de faire de la plongée au tuba, dont nous avons largement profité...
Au fait je dis "par chance" car il n'y avait plus de bateau au départ de Port Blair depuis 4 jours, à cause de l'ouragan qui a ravagé la Birmanie (dont vous avez sans doute entendu parler). Heureusement, les dégâts dans l'archipel furent minimes...
Le port de Port Blair

La traversée vers Havelock

Au bout de 2h30, le bateau arrive à Havelock. Là, nous sommes (comme d'habitude) assaillis d'indiens qui nous demandent d'aller dans leurs hôtels... Un peu au hasard, nous en choisissons un : il s'avère alors qu'en guise d'hôtel, il s'agit d'un groupement de huttes en bambou au confort amélioré pour convenir aux touristes :

Notre cabane au fond du jardin


En fait, nous apprendrons plus tard que la plupart des hôtels sur l'île sont du même style que le nôtre, à part quelques constructions "en dur" aux coûts très élevés (~ 100 $ la nuit...).
En fin de compte, la hutte s'est révélée assez confortable, à part l'isolation phonique égale à zéro et le fait que je n'ai jamais pu me départir de ma peur de traverser le "plancher" (en bambou tressé, comme les murs) à chaque pas...
Pour finir la journée (mine de rien, les journées passent vite), nous sommes allés voir la plage derrière l'hôtel :



L'eau était tellement attirante que nous sommes immédiatement allés nous baigner avant que le soleil se couche... Je peux vous garantir que l'eau était exactement à la bonne température, suffisament froide pour nous rafraîchir de la température un peu excessive et suffisamment chaude pour qu'on ait plus envie d'en sortir une fois dedans ;)

Pour couronner le tout, nous nous sommes rendus compte que les repas servis par l'hôtel était plus que bons : entièrement à base de poisson (logique), ils nous ont démontré tout le savoir faire des cuisiniers indiens. Le butterfish (stromatée en français) grillé était tout simplement délicieux...

Voilà pour aujourd'hui, la suite dans les prochains jours !

Commenter cet article

Margot 25/05/2008 01:32

woaw c'est super beau tout cela... ça donne vraiment envi d'y aller... nous en NC on aussi un beau temps malgré une période plutot orageuse.
gros bisous de NC et de Moi!! hihi :) big biz!