Shillong & Cherrapunjee

Publié le par Alex

Une fois les examens de la semaine dernière passés, un petit week-end de détente en excursion à Shillong et Cherrapunjee n'était pas de trop. Shillong est une ancienne "station de montagne" prisée des anglais à l'époque du Raj, que tous les indiens que nous avons rencontré nous ont conseillé. Quant à Cherrapunjee, il s'agit ni plus ni moins que de la ville la plus pluvieuse du monde (c'est se dont se vantent ses habitants en tout cas)...

Toujours est-il que nous sommes partis le vendredi , juste après avoir (enfin) reçu un papier qui s'apparente plus ou moins à un titre de séjour (pour être tout à fait honnête, on ne sait pas trop à quoi ce papier sert, on sait juste qu'il est obligatoire... L'administration indienne est décidément pleine de mystères exotiques). Après 3 heures de voyage en taxi, nous arrivons alors qu'il fait déjà nuit et nous choisissons rapidement un hôtel.
Une fois la nuit passée (nuit un peu rude d'ailleurs, notre chambre était juste en-dessous de la boite de nuit de l'hôtel), nous explorons Shillong :

undefined
undefined
undefined
Après un bon repas dans un restaurant du centre ville, nous prenons un taxi pour faire le tour de la ville et visiter les sites intéressants :

- Shillong Peak, qui offre une vue panoramique sur la ville :

undefined
- Elephant Falls, qui était malheureusement en partie fermé au public ; nous n'avons donc pu voir qu'une seule chute d'eau :

Photo-015.jpg
- L'église catholique :

Photo-023-copie-1.jpg

- Et plusieurs autres trucs moins intéressants (zoo, lac).

Le chauffeur nous offrant un tarif compétitif (en plus il était sympa), nous partons avec lui tout de suite à Cherrapunjee, ou plutôt à l'hôtel "Holiday Resort" (à une quinzaine de kilomètres de la ville). Rendus là-bas, on a vraiment l'impression d'être au bout du monde : l'hôtel est perdu dans la jungle montagneuse, à quelques kilomètres du Bangladesh ; on y accède par une vieille route à moitié défoncée (mais en cours de réfection) entre des falaises... Il est donc surprenant de constater à notre arrivée que l'hôtel est bien tenu, assez luxueux compte tenu des critères indiens ; il y a même accès à Internet, c'est Byzance !

Enfin bref, nous partons dimanche à 8h pour une petite randonnée, à la recherche des ponts en racines vivantes et de la "piscine" alimentée par les torrents :

Photo-037.jpgIndiana Jones n'est pas très loin...

00086.jpg

La partie la plus éprouvante (surtout pour moi) de cette randonnée consiste en un long (très long) escalier, sur un dénivelé de 500-600 m, fait pour moitié de marches en béton et pour l'autre moitié de marches en pierres pas toujours très stables...00061.jpg

00062.jpg
Le truc marrant c'est les canalisations en bambou pour acheminer l'eau depuis le haut de la montagne, on se demande par quel miracle ça peut tenir :

Photo-035-copie-1.jpg
Sinon, il y a aussi le double bridge, assez spectaculaire :

00093.jpg

Et on termine par la jolie Maruti de notre guide, typiquement indienne à l'intérieur mais vaguement anglaise à l'extérieur, qui nous a permis de revenir en toute sérénité à Shillong alors que nous étions bien fatigués :

00114.jpg

Commenter cet article

Arielle 01/04/2008 19:53

Punaize, ca semble presque paradisiaque ! :D